“Nous avons vécu notre mort avant notre mort…”

20
Fév

Es salam aleikoum wa rahmatoullah wa barakatu,

À l’image de la sourate “Zalzala” (La secousse), nos coeurs durant cette retraite ont tremblé à plusieurs reprises d’amour et de pudeur envers le Seigneur…

Nous avons concrétisé intérieurement la Proximité d’Allah et Son Messager que la Paix du Plein d’Amour soit en lui…

Nous avons vécu notre mort avant notre mort… Le grand Jour du jugement avant son apparition. La rencontre du Seigneur avant son expérience éternelle…

Cette retraite nous a permis de toucher du coeur cet Amour, qui transcende toute dualité…

Au-delà des moments de lumière et d’obscurité… Au-delà de nos forces et faiblesses… Au-delà du délice et de l’amertume… Au-delà des péchés et des bonnes oeuvres…

Cette retraite a été la preuve vivante qu’en quelques jours seulement le coeur peut être prêt à fleurir après une averse de météorites sombres qu’il a pu s’infliger et subir… 

Alors mes soeurs et frères ne désespérez plus de vous même… Ne désespérez plus de vous relever après vos nombreuses chutes… Ne désespérez plus de vos parts sombres en vous-même… Ne désespérez plus de vivre… 

La foi nous apprend justement à aller au delà du bien et du mal… Elle nous apprend à expérimenter et à goûter la Proximité du Sublime…

Alors que reste-t-il de nous-même lorsque l’on est proche et que l’on se rapproche du Vrai, si ce n’est le Vrai, Lui ?

Que reste-t-il de nous-même et de nos états d’âme lorsqu’Il enlève ce voile entre Lui et Son Serviteur ?

Quelle est la différence entre Lui et Son Serviteur ?

Idriss votre frère