LA BARAKA DE MUHAMMAD ﷺ

21
Jan

Lors de la bataille de Tabouk, alors que les compagnons, que Dieu les agrée, marchaient avec le Prophète ﷺ, ils lui dirent ne plus avoir de nourriture et craindre la famine, tout ce qui avait été apporté de Médine étant arrivé presqu’à sa fin. Le Prophète ﷺ demanda alors à chacun d’apporter ce qui lui restait de provisions. Et chacun apporta ce qui était en sa possession.

Le Prophète ﷺ étendit son étole sur laquelle le maigre reliquat des provisions fut posé. Il y avait une petite gourde dans laquelle avait été versée l’eau restante, insuffisante aux ablutions d’une personne.

Le Prophète ﷺ couvrit les provisions, ainsi que l’eau, et récita sur eux le Coran. Il appela les présents pour que chacun apporte son sac à provisions. Un compagnon demanda s’il fallait en apporter un ou deux, ce à quoi le Prophète ﷺ répondit qu’ils pouvaient en apporter deux s’ils le souhaitaient.

Sans douter un instant, ils apportèrent deux sacs qu’ils remplirent sans rien diminuer à la quantité des provisions distribuées.

Ceci est la Baraka de Muhammad ﷺ.

Les Compagnons continuèrent de se nourrir de cette provision pendant une année après leur retour à Médine.

Quant à l’eau, le Prophète ﷺ demanda qu’on lui en verse sur les mains pour procéder à ses ablutions. L’eau commença alors à jaillir d’entre ses doigts. Le rapporteur de la scène dit que les personnes présentes virent des éclairs et entendirent le tonnerre provenant d’entre les doigts du Prophète ﷺ. Les compagnons remplirent leurs gourdes, leurs jarres, leurs gargoulettes et tous leurs récipients.

L’eau coula jusqu’à ce qu’un ruisseau se forme. Les chevaux burent et se lavèrent. Les chameaux également. L’eau forma une rivière de laquelle se constitua une oasis dans cet endroit devenu désormais béni.

Ceci est la Baraka du Prophète ﷺ.

Cette histoire, connue et vraie, est là pour nous rapprocher de notre Prophète ﷺ et nous enseigner qu’il n’était pas un homme comme les autres, que la prophétie n’est pas un jeu, que la connexion avec Allah Le Très-Haut est à notre niveau, qu’Allah, Gloire à Lui, produit des miracles et fait ce qu’Il veut.

Cette histoire est également très symbolique.

Lorsque nous assistons à des assises pour célébrer le Prophète ﷺ, nous venons dans un état d’indigence mais nous repartons tous enrichis. Nous repartons tous avec des provisions qui nous suffiront et suffiront à nos familles pour une année ou encore plus si on le veut. L’eau qui a coulé demeurera, s’y trouvera une source et s’y trouvera, si Dieu le veut, un faisceau de lumière qui subsistera. Les gens qui viendront en ces lieux y sentiront un changement, tout comme les fidèles de l’endroit qui accueillit les retraites au Canada. L’abbé dit avoir vu le Saint-Esprit dans les participants de la retraite.

Qui sont les ambassadeurs du Saint-Esprit ? Le Saint-Esprit est le lien d’amour entre les apôtres, c’est le lien d’amour et de fraternité entre les amis et les compagnons. C’est cette sincérité, cet amour, cette pureté d’intention.

Extrait de la retraite spirituelle Floraison France dans les Cévennes.